Un homme décède à cause d’un sextoy

Un homme décède à cause d’un sextoy

Nigel Willis, un anglais de 50 ans, est décédé en début d’année des suites d’une mauvaise utilisation d’un sextoy : l’ayant inséré totalement dans son rectum, le jouet est resté coincé durant 5 jours. Ce n’est qu’après ces 5 jours, durant lesquels il ne pouvait presque plus bouger et restait allongé sur le canapé familial, qu’il a enfin demandé de l’aide à un ami, qui l’a conduit à l’hôpital de Lewisham, en soins intensifs à la veille du nouvel an. Il est décédé un mois plus tard, le 7 février, des suites du choc septique. Il souffrait d’une perforation de l’intestin et de septicémie.

 

lelo billy

Sur ce modèle de Lelo, le Billy, vous voyez la base qui empêche une insertion totale, et vous évitera ce qui est arrivé à cet anglais

Vous ne le saviez probablement pas, mais les sextoys pour une utilisation anale sont spécialement étudiés, et ont en général une base plus large afin d’éviter d’être insérés totalement, vous saurez désormais pourquoi !

De plus en plus d’hommes s’essaie à la stimulation de la prostate, et on les comprend, de la même manière, de nombreuses femmes aussi aiment la stimulation anale, mais vérifiez toujours avant d’acheter un sextoy qu’il permet la pénétration anale ! En cas de doute, n’hésitez pas à demander conseil à votre revendeur préféré.

Aucun commentaire pour le moment.

Laisser un commentaire